Archives

Actualité de l’année 2016

Joli Gouter de Noël Favrilois

2016-ccas-1 Dimanche 4 décembre après-midi, sous l’orchestration de Marie-Claude Giovaninni, le Centre Communal d’Action Sociale et le conseil municipal ont organisé leur désormais traditionnel goûter de Noël. Celui-ci s’est déroulé dans la salle des fêtes du village joliment décorée pour la circonstance. 

Ce moment de convivialité intergénérationnel a réuni près de 90 Favriloises et Favrilois qui ont applaudi chaleureusement le spectacle de magie proposé par Valérie avant de se régaler de patisseries maison, de chocolat ou de vin chaud et des clémentines généreusement offertes par Monsieur Chair (Alimentation Courvilloise).

Dans une ambiance festive et familiale, les enfants ont reçu des friandises et ont participé à la distribution des colis-gourmands destinés aux “ainés” de la commune. La magie de Noël était au rendez-vous.

 


2016-pontgouin-bourse-aux-jouets


Sapin


Commémoration du Centenaire de la Bataille de Verdun

ceremonie-verdun

Dimanche 29 mai, on célébrait partout en France le centenaire de la bataille de Verdun. Le préfet avait sollicité les villages pour qu’ils s’associent à cette commémoration. Ce fut chose faite au Favril. Sous une pluie battante, nous nous sommes donc réunis au cimetière où le Maire et le Conseil Municipal ont fleuri les tombes de nos favrillois morts au combat. Nous avons ensuite rendu hommage à tous les combattants de la grande guerre au monument aux morts. Et parce que c’est ainsi en France, nous avons, selon l’usage bu ensemble le « verre de l’amitié » à la Mairie. Les participants ont été unanimement touchés par ce moment simple et fraternel. 


Le 19 juin, place de l’église a eu lieu la troisième édition de notre course cycliste, la Favriloise. Déplacées aux « beaux jours » à la demande générale, nous avons eu la chance exceptionnelle que le temps soit effectivement avec nous.
Beaucoup de coureurs, des juniors aux seniors, tous les conseillers et des bénévoles à tous les niveaux étaient là.
Mais comme toujours alors qu’il y avait des gens de tous les environs, des coureurs venant d’aussi loin que l’Ardèche, peu, pour ne pas dire pas, de Favrilois.
Nous sommes contents d’avoir du succès, de faire plaisir à toute la région, de nous amuser et de nous retrouver mais… C’est quand même pour nos concitoyens qu’on fait tout cela.
Un peu de votre temps pour que ne meurt pas la convivialité, que les bénévoles ne se lassent pas et que vive le Favril !

 

Actualité de l’année 2015

Réservez votre dimanche 20 décembre

antiochezegora Réservez d’ores et déjà votre après-midi du dimanche 20 décembre et ne ratez sous aucun prétexte le goûter de Noël 2015 !

Cette année, le CCAS a invité le duo burlesque ANTIOCHE & ZEGORA.

Ils animeront cet après-midi festif destiné aux petits comme aux grands et tandis que les jeunes Favrilois offriront un colis gourmand à nos anciens, le traditionnel goûter sera servi.

Un courrier vous sera adressé dans les prochains jours pour vous inscrire.


La Favriloise 2015

2015-la-favriloise-4 La grande fête autour de notre course cycliste « La Favriloise » s’est déroulée Dimanche 20 sous le ciel bleu et un grand soleil. Un vrai été indien…

Beaucoup d’inscrits aux six épreuves de la journée. A 9h30 démarrait la première course des cadets et à 11h30 finissait celle des minimes. Remise des prix, apéro et ensuite déjeuner sous le Barnum. La guinguette du comité des fêtes proposait boissons, gâteaux et barbe à papa. Les enfants ont sauté et sauté encore dans le château gonflable. Joué avec les jeux de bois anciens. La bande du New Music est venue donner son aubade. Pendant ce temps les D1, D2, D3 et D4 tournaient et les prix ont été remis avant le petit vin d’honneur de fin d’après midi.

Une très belle journée où nous avons noté la présence de nombreux habitants des alentours venus profiter de l’animation du Favril.

Merci à l’Etoile filante et à tous nos bénévoles. Et bien sûr à l’année prochaine pour la 3ème édition !


C’était samedi dans votre commune

2015-09-16-echo-rep-miles-et-le-coucou-de-montreux


Horaires 2015-2016 de passage des Cars pour le Collège

carLa rentrée des collégiens approche, pour vous organiser au mieux voici les horaires des car N°4 et N°7 à télécharger.
Très bonne reprise à tous.

transport-college-2015-2016-car-4
transport-college-2015-2016-car-7


14-juillet-2015


Fermée pour 2 jours… Fermée pour toujours ?

Le projet de réforme territoriale menace les prérogatives communales !

Le risque, c’est la fin d’un service public de proximité cher aux habitants de notre commune.

Pour interpeller la population, votre mairie sera exceptionnellement fermée
les 23 & 24 juin

Une permanence téléphonique est assurée par la Préfecture au :

. 02 37 27 72 00


Un feu de la St Jean 2015 réussi !

img-0261-2 [20 juin 2015] A la veille du premier jour de l’été, le comité des fêtes du Favril et un grand nombre de bénévoles ont organisé une belle soirée de Saint Jean.
Plus d’une centaine de personnes se sont retrouvés à la Mairie pour dîner dans la bonne humeur et l’amitié. Avant de danser une grande partie de la nuit, une tour Eiffel réalisée avec des palettes s’est enflammée pour la joie du public.

 

 

 

 


Monsieur Eric Launay, le nouvel employé municipal

La municipalité du Favril vous informe du recrutement de son nouvel employé municipal. Monsieur Launay, 50 ans, a décidé de donner un tournant à sa carrière professionnelle en présentant sa candidature d’employé territorial. Son recrutement s’est fait avec la commune de Mittainvilliers, où il partagera son temps de travail avec Le Favril (soit 17H30 dans chaque commune.)
Nous lui souhaitons la bienvenue.


bonne-annee-2015

Cérémonie des vœux en présence de Mme la Députée

Dimanche 11 janvier, le Conseil Municipal et M le Maire, en présence de Mme Laure de La Raudière – Député de l’Eure & Loir, ont présenté leurs vœux pour cette nouvelle année. C’est avec émotion qu’un hommage a été rendu aux victimes de l’attentat de Charlie Hebdo.

Remerciements de la municipalité et photo souvenir à l’occasion du départ en retraite de Monsieur Guy LORIN, employé municipal depuis 15 ans au Favril.

Actualité de l’année 2014


> Cérémonie du Centenaire de la Grande Guerre de 1914


2014-11-11-le-favril-28-3 Pour commémorer l’anniversaire de la première guerre mondiale de 1914 – 1918, la municipalité a rendu hommage à ses enfants morts.

Une mini-exposition était organisée rappelant la grande guerre telle qu’elle fut vécue au Favril.

  • BELLUM : Un spectacle d’évocations littéraires sous forme de lectures théâtralisés est présenté par le Théâtre de l’Arbre à Plumes à 16H00 à la salle polyvalente.

> Une nouvelle association Favriloise

2014-10-27-gym-n-dance-tract


> Le première Favriloise

Beau succès, pour une première, malgré la pluie du matin. La Favriloise, première course cycliste amateur comptant pour le challenge départemental, s’est parfaitement déroulée grâce à la mobilisation du conseil municipal, du Comité des Fêtes et bien sur l’Association cycliste l’Etoile Filante Courvilloise.

Une équipe menée avec efficacité et bonne humeur par Sylvie Naud, conseillère municipale.

2014-09-21-le-favril-28-la-favriloise-01


> Dimanche prochain 2 évènements au Favril Eglise

Dès 9h30 les 1ers participants à la “La Favriloise” s’élanceront depuis la place de l’église, les autres épreuves s’enchaîneront tout au long de la journée. Cette manifestation est organisée par l’Association l’Etoile filante Courvilloise avec la municipalité et le Comité des Fêtes du Favril. Nous vous invitons à venir encourager les sportifs et à profiter des animations gratuites et restauration présentes sur place.

Ce weekend, c’est aussi les journées du patrimoine. La Municipalité attentive à vous faire profiter de votre patrimoine favrilois, est heureuse d’ouvrir l’église ce samedi et ce dimanche.

Venez admirer l’église St Pierre construite au VII éme siècle. Vous pourrez notamment voir ou revoir le magnifique retable et son tableau restaurés grâce à l’énergie d’une équipe municipale et d’habitants bénévoles, soucieux de préserver votre patrimoine et de le faire vivre. Stan Barets, auteur d’un livret sur l’histoire de notre église se fera un plaisir de vous la faire visiter.

Alors rendez vous dimanche pour passer ensemble un moment ludique et convivial sur la place de l’église.


> Un repas de l’amitié Gastronomique !

Le Villageois (Favrière) a su une nouvelle fois ravir les papilles des 45 convives présents pour le traditionnel repas de l’amitié. C’est entre amis que les anciens et les élus se sont laissés portés par un menu simple, fin et léger. Le tout dans une douce ambiance d’accordéon…

2014-06-01-le-favril-28-repas-de-l-amitie-2


|> Commémoration du 8 mai 1945

2014-05-08-le-favril-28-ceremonie-8-mai


> Le nouveau Conseil Municipal est en place

Le conseil municipal est opérationnel :

John Billard a été élu Maire à l’unanimité des voix et trois adjoints ont été désignés (dans l’ordre du tableau) : Jean Michel Mollot ; Sophie Danielle Barets et Patricia Alaizeau. L’ensemble des conseillers se sont ensuite portés volontaire pour représenter notre commune dans les différentes syndicats : SIRTOM, RSEIPC, SIZA, SIRP.

2014-03-28-maire-et-adjoints

(de G à D) Patricia Alaizeau ; Jean Michel Mollot ; John Billard ; Sophie Barets.


Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d’identité passe
de 10 à 15 ans pour les personnes majeures (plus de 18 ans).

L’allongement de cinq ans pour les cartes d’identité concerne:

 les nouvelles cartes d’identité sécurisées (cartes plastifiées) délivrées à partir du
1er janvier 2014 à des personnes majeures.

 les cartes d’identité sécurisées délivrées (cartes plastifiées) entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 à des personnes majeures.

ATTENTION : Cette prolongation ne s’applique pas aux cartes nationales d’identité
sécurisée pour les personnes mineures. Elles seront valables 10 ans lors de la délivrance.

Inutile de vous déplacer dans votre mairie :

Si votre carte d’identité a été délivrée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre
2013, la prolongation de 5 ans de la validité de votre carte est automatique. Elle ne nécessite aucune démarche particulière. La date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.


Actualité de l’année 2013

La tradition a été respectée…

Comme chaque année nous nous sommes réunis pour fêter nos anciens. Les aînés ont reçu un colis gourmand, cette fois présenté dans sac, des mains des enfants et en échange les enfants sont partis avec un demi-mètre de chocolat et de nombreuses friandises. 2013-12-08-ccas-gouter-de-noel-1 On a servi vin chaud, chocolat, café et jus d’orange pour arroser une farandole de desserts préparés par les membres du CCAS.

Ce fut une chaude après-midi pleine de sympathiques rencontres.

Vous l’avez manqué ? Quelques photos pour vous le faire regretter…

2013-11-22-bernad-thevenet-1 Vendredi 22 novembre s’est tenue dans la salle polyvalente du Favril l’assemblée générale de l’Etoile filante courvilloise. Une occasion d’accueillir Bernard Thévenet, deux fois vainqueur du Tour de France, qui n’avait pu, pour raison de santé, honorer notre Tour du Pays Courvillois le 26 mai dernier. Disponible et d’une grande gentillesse, celui-ci a prononcé quelques mots d’encouragement aux jeunes du club. Il leur a parlé de passion, d’abnégation et de valeurs morales portées par le sport. Un vrai bonheur par les temps qui courent.
Bernard Thévenet a également remis des coupes et des bouquets aux jeunes champions et signé des livres et des maillots.
Et comme toujours en France, et au Favril particulièrement, tout s’est fini par un apéro et un beau buffet campagnard offert aux sportifs et aux Favrillois.

Cérémonie du 11 novembre 2013

Lors de la cérémonie du 11 novembre, Monsieur le Maire a exprimé le souhait de se retrouver devant le monument aux morts avec tous les enfants de la commune. « …Un vrai devoir de mémoire doit s’initier maintenant… »
Rendez-vous est pris pour le 11 novembre 2014
2013-11-11-le-favril-28-monuments-aux-morts

Yvonne Maugas venue fêter ses 100 ans au Favril

Née alors que la première guerre mondiale n’était pas encore déclarée, le 8 novembre 1913, près de Chateaudun, Yvonne Maugas a commencé à travailler durement dès l’âge de 13 ans, son père ayant été tué à Verdun. Peu après la Seconde Guerre mondiale, cette mère de cinq enfants s’est installée avec son époux au Favril. Elle y a ensuite vécu et travaillé pendant plus de 30 ans.
dsc01511 M le Maire remet un bouquet à Yvonne Maugas venue fêter ses 100 ans au Favril

France Inter – Le Zoom de la rédaction : 4G et une fracture

Si vous voulez ré-écouter le reportage de Hélène Chavallier réalisé et diffusé cette semaine sur la radio nationale, cliquez sur http://www.franceinter.fr/emission-le-zoom-de-la-redaction-4g-et-une-fracture

Apprendre à réduire sa facture d’ordures ménagères !

Vendredi 27 septembre s’est tenue à la salle des fêtes de Pontgouin une réunion organisée par le SIRTOM pour les habitants de nos deux communes.

En présence de Jacky Jaulneau, président du syndicat, de Jacques Laisné et de John Billard, Maires des communes de Pontgouin et Le Favril, une présentation a été dispensée pour sensibiliser à l’intérêt de faire du compostage.

Le tri et l’entretien des déchetteries pèsent lourd sur nos budgets. L’opération compostage, lancé ce soir-là, sera l’un des moyens de baisser encore notre tonnage d’ordures tant ménagères que végétales.

A l’issue de cette réunion une distribution gratuite de composteurs de déchets avec seaux et piques d’aération a eu lieu sur place.

Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas pu être présent, de nouvelles distributions auront lieu dans la cour de la mairie jeudi 3 octobre de 16H00 à 18H00 et samedi 5 octobre de 10H00 à 11H45.

Interview : le numérique au service de la pédagogie

Paroles d’élus Tome 9 – Education : L’interview… par parolesdelus

John Billard, président de l’AMRF Eure-et-Loir et membre du Conseil National du Numérique rappelle dans un interview pour parolesdelus.com

Patricia Alaizeau reçoit le 3ème prix d’arrondissement du département d’Eure et Loir de la Maison Fleurie

2013-02-15-diplome-3-prix-maisons-fleuris-alaizeauLe 16 février dernier a eu lieu à Chartres la remise des prix du Concours des Villes, villages et Maisons Fleuris 2012. Pour cette 53ème campagne départementale de fleurissement, la municipalité s’était inscrite dans deux catégories : le village et les Maisons fleuris.

Trois maisons favriloises ont été choisies pour représenter la commune, dont celle de Mme Patricia Alaizeau dont le travail de fleurissement a été récompensé le jury départemental.

M le Maire sera très fier de lui remettre se diplôme (voir photo) au nom du Président du Conseil Général pour ce 3ème prix d’arrondissement 2012 ainsi qu’un bon d’achat de 20 € du Comité Départemental du Tourisme… Bravo !

A l’église St Pierre du Favril…

Il aura fallu trois ans d’efforts ! Mais aujourd’hui l’autel a retrouvé son retable, tel qu’il devait se présenter au début du XVIIe siècle, sous le règne de Louis XIII. L’ensemble du retable a été rénové, les boiseries remises en place et restaurées, et surtout il a retrouvé son élément central : un tableau représentant l’Assomption.2013-01-23-le-favril-28-retable-eglise
Ce processus de restauration, aussi technique que minutieux, a permis de redonner vie à une œuvre de très bonne facture.
Soulignons que cette Assomption n’est pas une simple copie. Il s’agit bel et bien d’une œuvre originale. On y retrouve d’ailleurs tous les éléments qui illustrent ce grand thème.
L’Assomption représente le moment où la Vierge Marie, morte au terme de sa vie terrestre, est aussitôt ressuscitée et « enlevée aux cieux ». C’est le sens de la grande fête traditionnellement célébrée par les catholiques le 15 août.
Sur le tableau, on voit effectivement la Vierge Marie, portée par une cohorte d’anges, qui s’élève vers les cieux, tandis qu’à ses pieds, on distingue onze apôtres (les douze moins Judas) qui s’apprêtaient à porter son corps au tombeau.
Nous devrons patienter jusqu’aux premiers beaux jours pour assister à l’inauguration officielle qui aura lieu en avril 2013.

Les Voeux du Maire et la TPC 2013

C’est devant une centaine de Favrilois que Monsieur le Maire a présenté ses vœux au nom du Conseil Municipal et des membres du CCAS.
2013-01-13-le-favril-28-voeux-maire-1

Après un retour sur les principaux projets aboutis de l’année 2012, il a annoncé aux habitants que 2013 sera une année de pause dans les investissements. Par contre « nous n’aurons jamais autant d’occasion de nous rencontrer » a-t-il indiqué à ses administrés, car 2013 sera riche en animations.

Parmi les nouveautés, la fête des voisins, place de l’église, sera organisée sous la forme d’un grand repas champêtre. Avec l’association des Maires Ruraux de France, une manifestation autour du livre et de la lecture appelée « Lectures Communes » est programmée du 15 mai au 19 mai. La mission a été confiée Jean François Blondel – écrivain Favrilois et conseiller municipal, avec l’aide de bénévoles (pour en savoir plus : www.lectures-communes.fr/).

Et enfin, après Le Thieulin en 2012, c’est Le Favril l’organisateur du Tour du Pays Courvillois le dimanche 26 mai. Fidèle à sa réputation, la municipalité ne sachant pas faire les choses à moitiés, une grande fête animera cette journée dans l’enceinte de la Mairie. Et sur invitation personnelle de Monsieur le Maire, le double champion du tour de France, Bernard THEVENET sera au Favril pour l’occasion.

Un appel aux volontaires est lancé pour ce weekend exceptionnel, pour vous inscrire mairie.lefavril28@gmail.com->mairie.lefavril28@gmail.com].

Recyclez vos mobiles usagés

Apportez vos téléphones mobiles usagés à la Mairie.

Dans le cadre d’un partenariat entre l’Association de Maires Ruraux d’Eure et Loir, France Télécom-Orange, les Ateliers du Bocage et Emmaüs international, la municipalité du Favril participe à une opération de recyclage des mobiles usagés. Un collecteur est installé à la Mairie pour y recevoir vos vieux téléphones. [Pour en savoir plus

Le retable a retrouvé sont emplacement d’origine

Les nombreux et différents travaux lancés dans l’Eglise depuis 2009 se sont terminés lundi 17 décembre 2012.

Monsieur le Maire peut revendiquer d’avoir été à l’initiative de la création de L’Association Eglise St Pierre du Favril en 2008. Dissoute en 2011, elle a permis de collecter une partie des fonds nécessaires à la rénovation de l’Eglise.

Outre le travail de nettoyage et de remise en état par des bénévoles, il y a eu des réparations sur la porte et un vitrail cassé. Puis le ravalement du soubassement des murs intérieurs et enfin la restauration du retable, chassis, cadre et toile.

Ce ne fut pas une mince affaire de replacer le cadre à sa place d’origine. Il a fallu pour cela louer une grue.

Sous peu, la toile restaurée, une très belle annonciation datant du 17ème siècle, viendra y prendre place. L’inauguration aura lieu dans la première semaine du mois d’avril 2013.

En savoir plus sur les feux de plein air

Réglementation des feux de plein air

Ce nouvel arrêté préfectoral actualisé prend en compte l’ajout des dispositions relatives à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets des particuliers et des professionnels, dispositions apportées par la Circulaire du 18 novembre 2011. Cette Circulaire a été prévue par le plan particules, présenté le 28 juillet 2010 en application de la loi de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l’environnement du 3 août 2009. Elle rappelle les bases juridiques relatives à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts sur la base de l’assimilation des déchets aux déchets ménagers, et présente les modalités de gestion de cette pratique. Le brûlage à l’air libre des ordures ménagères demeure interdit de façon permanente au titre du règlement sanitaire départementale (article 84). Pour toute précision complémentaire :

http://www.eure-et-loir.gouv.fr/Les…

Retour à la page précédente



arrete-prefecture-2012184-0001-du-2-juillet-2012
resume-de-la-circulaire-dgpaat-c2011-3088

Actualité de l’année 2012

Déviation de la RD 345-3 – Le Favril église

Le Conseil Général entreprend la réparation du pont de chemin de fer sur la route départementale RD 345-3 entre Le Favril église et Pontgoin. Les travaux débuteront le 19 novembre pour une durée de 35 jours.

ATTENTION la route sera interdite aux véhicules et aux piétons.

Une déviation sera mise en place par les services du département.

VIDE GRENIER – Une agréable journée pour les chineurs

vide-grenier-devant-leglise-du-favril

Cette année le comité des fêtes et la municipalité ont repris les commandes pour organiser la quatrième édition du Bric à brac du Favril.

Près de 35 exposants sur 125 m linéaires d’exposition permettaient de chiner des livres, des disques, des bibelots, des vêtements et bien d’autres choses. Malgré un vent frais les exposants étaient ravis car il n’y a pas eu de pluie.

yves-langlois

Le charcutier M. Langlois de St Germain le Gaillard proposait son excellent boudin et des pâtés délicieux. La buvette a servi tôt le matin un excellent café croissants et à midi frites saucisses et merguez ont réchauffé tout le monde.

Encore une fois cette journée de l’ascension devenue un rendez-vous incontournable des chineurs s’est bien passée sur la place de l’église toujours aussi agréable.

Une mention spéciale et un grand remerciement à nos concitoyens pour la parfaite tenue de tous en ce qui concerne les déchets. Notre place a dès le lendemain retrouvé tout son charme !

Le Repas de l’Amitié

Le Dimanche 20 Mai 2012, le CCAS organise son traditionnel repas de l’Amitié. Une bonne occasion de se retrouver autour d’un déjeuner de qualité, et de danser pour ceux qui le souhaitent.

Comme à son habitude, ce repas festif (apéritif, hors d’oeuvre, entrée, plat, salade, fromages, dessert ainsi que vins, trou normand et café) vous est offert si vous résidez au Favril et que vous avez dépassez les 65 printemps.
Pour les plus jeunes, il en coûtera 28,00 € (12,00€ pour les moins de 10 ans.)

Prévenez vos amis et voisins, et notez des maintenant votre Dimanche 20 Mai 2012, un bulletin de réservation vous permettant de participer à une tombola vous parviendra dans les prochains jours.

Surveillez votre boite à lettres.

Elections

marianne-du-civisme-2012 L’association des Maires d’Eure-et-Loir et la Fédération des Anciens Maires et Adjoints de France (FAMAF), ont décidé d’organiser en partenariat une opération citoyenne nationale, intitulée “Marianne du civisme 2012”.

L’objectif est de contribuer à redonner toute sa force à la démocratie, en éveillant la conscience civique, notamment chez les jeunes, en incitant les électeurs à user de leur droit et de leur devoir de citoyens, au moment des consultations électorales de 2012.

La Fédération des Anciens Maires et Adjoints de France décernera un trophée et un diplôme aux 8 communes du département ayant obtenu le meilleur taux de participation électorale.

Rendez-vous aux urnes les 22 avril et 6 mai prochain.


Thé dansant Favrilois : Une première qui ne devrait pas être la dernière…

Le weekend dernier, le thé dansant qui se tenait à la Salle Polyvalente a fait le plein. Une bonne cinquantaine de personnes ont pu tourner et virer au son d’un accordéon et d’une batterie. Deux jeunes musiciens assuraient les slows, les tangos, les pasos, twists et autres madisons ou sirtakis.
Des pâtisseries et des boissons ont été servies et l’ambiance était bon enfant.

On ne dira jamais assez que c’est ainsi qu’un village se rassemble, se rencontre, échange et trouve sa cohésion.

Merci et bravo au Comité des Fêtes du Favril
thedansant


Traditionnelle galette des rois et voeux du Maire

2012-01-15-le-favril-28-voeux-du-maire
Venus très nombreux, les favrilois ont dégusté la galette pour fêter ensemble le début de l’année 2012.

Pour commencer M le Maire a prononcé ses traditionnels voeux. Il est revenu sur les travaux accomplis et les modestes projets de 2012. Il a émis le souhait de lancer la réflexion sur le remplacement des canalisations d’eau afin de ne pas laisser à nos enfants un héritage bien lourd. Pour cela après consultations, il réunira à nouveau tous les favrilois pour une réunion publique sur ce sujet. Enfin, Il a également partagé sa réflexion sur l’exercice de la démocratie et particulièrement au sein des associations. Rappelant que c’est grâce au vote que l’on gouverne juste et dans l’intérêt général.
Cette année notre employé communal, Guy Lorin a été mis à l’honneur pour sa gentillesse, son dévouement et sens du service. La municipalité lui ayant offert une trousse à outils bien utile pour son travail… et qu’il gardera le jour de son départ en retraite.

Actualité de l’année 2011

Un Goûter de Noël qui a réchauffé les coeurs de nos aînés et de nos enfants

aux-aines-venus-en-nombre
Cette année encore, le goûter de Noël offert par le CCAS s’est tenu dimanche 4 décembre à la salle polyvalente.

Pour la troisième année, les jeunes enfants du Favril ont remis les colis aux ainés et ont reçu en échange des friandises très appréciées.
_

Le vin chaud, le chocolat, le café ont réchauffé les coeurs. Tandis que brioches et gâteaux faits maison circulaient servis par l’équipe du CCAS.

Vous remarquerez sur la photo les nouveaux rideaux.
Il a été agréable pour tous de constater que les travaux destinés à améliorer l’acoustique de la salle fonctionnaient parfaitement. Nous avons même pu écouter de la musique.

Occasion de rappeler que le Gouter de Noël est offert et préparé par les membres du CCAS pour passer un bon moment et où tous les Favrilois sont conviés.

Hommage à un Favrilois

Je souhaite en quelques lignes rendre un hommage à Philippe Ménager, au nom du Conseil Municipal et en mon nom.

D’abord, Philippe était passionné par son travail. Comme agriculteur il avait un grand respect pour la nature et sa préservation.

Ensuite, je souhaite souligner que Philippe s’est beaucoup investi pour notre commune. On se souviendra de son énergie pour préparer nos manifestations communales… Je pense plus particulièrement aux préparatifs de la fêtes de la St. Jean. Il en faisait une affaire personnelle…

Philippe aimait son village…

philippe-menagerEn créant sa petite entreprise de travaux public, c’etait pour lui une occasion encore de pouvoir s’investir pour nous… les Favrilois !

Je n’oublierai pas le temps passé ensemble cet été, et son aide bénévole pour la pose des panneaux municipaux. Occasion pour moi de découvrir un homme au grand cœur, honnête, et ayant le goût du travail bien fait.

Une véritable amitié prenait forme et mon grand regret aujourd’hui, c’est de ne pas continuer à la construire et à la renforcer.

Je m’adresse à sa famille, à Ghislaine, à Fanny et Maxime : les enfants vous pouvez être fiers de votre père. Philippe était un véritable citoyen comme on a tant besoin.

John Billard

Des nouveaux panneaux pour informer les Favrilois2011-08-12-le-favril-28-pose-panneaux-municipaux

Pour la rentrée, le Maire, ses adjoints et Philippe Ménager ont remplacé les 3 anciens panneaux municipaux (installés depuis plus de 30 ans) par de nouveaux modèles en aluminium. La nouvelle carte de la commune sera bien utile et un panneau est réservé à l’affichage municipal et aux associations locales.

Un plan de la commune et un espace affichage municipal

Grande réussite du Feu de la St Jean

Félicitations au Comité des Fêtes qui a organisé un Feu de la St Jean à tout casser ! Ambiance sympa en attendant que grille un délicieux cochon. Ronde autour du feu comme il se doit. La tradition a été respectée et le public plus nombreux que jamais (plus de 120 couverts) a apprécié… et dansé toute la nuit. Voilà comme on aime le Favril.
le-feu-de-la-st-jeanLe camion et son chauffeur ont flambé de bon cœur.

Concours des Jardins fleuris du Favril

La Mairie organise un concours du plus beau jardin ou de la plus belle façade fleurie du Favril. gagnants-concours-maisons-fleuries

Le règlement est très simple : le concours concerne tous les habitants du Favril et est ouvert sans inscription. Les jardins et les façades doivent simplement être visibles de la rue.

Un jury composé de conseillers municipaux et du comité des fêtes, passera dans tous les hameaux du Favril entre le 10 juin et le 1er juillet. Il sélectionnera, depuis la rue, un certain nombre de propriétés. Il tiendra compte dans son choix de la beauté, de l’entretien et de l’originalité de votre espace.

Des prix sous forme d’arbustes et de fleurs seront attribués par ordre de classement aux cinq premiers et les résultats seront annoncés lors des festivités du 14 juillet à la Maire.

Le gagnant du premier prix deviendra membre du jury l’année prochaine et les 3 premiers participeront au concours Villages fleuris 2012.

REPAS DE L’AMITIÉ TRÈS ANIMÉ

Des retrouvailles chaleureuses
2011-06-05-le-favril-28-repas-amitie1

Grâce au CCAS, un grand Repas de l’Amitié est donné chaque année en juin à la Salle Polyvalente. Rappelons-en le principe : tous les Favrilois y sont cordialement attendus, de manière payante pour les moins de 65 ans et gratuitement pour les aînés. Ce dimanche 5 juin, plus de cinquante Favrilois, accueillis par Monsieur le Maire, se sont donc retrouvés pour déguster un déjeuner de qualité.
L’animateur Dominique Garel a fait chanter, danser, et a animé cette réception, qui s’est prolongée jusqu’en fin d’après-midi. Un agréable moment de convivialité sans prétention, qui a réuni les plus jeunes et les doyens…
2011-06-05-le-favril-28-repas-amitie2
Côte à côte, Jean Leclerc, le doyen du Favril, avec le plus jeune des convives !

VIDE-GRENIER

Une troisième édition très réussie

Comme chaque jeudi de l’Ascension, depuis trois ans, un bric-à-brac s’est tenu le 2 juin sur la place de l’Église. Sous le patronage de la Mairie, cette manifestation était organisée par deux groupes de bénévoles, fort actifs, qui ont très largement contribué à son succès. Tandis que l’Association Saint-Pierre du Favril s’occupait de la brocante proprement dite, celle des Chemins du Favril, responsable de la buvette, assurait une restauration sympathique. Au dire de tous, on n’avait jamais encore vu autant de stands, autant de marchandises à vendre et autant de visiteurs ! Et qui plus est, un grand soleil a été de la partie toute la journée.
2011-06-02-le-favril-28-vide-grenier

Une commémoration du 8 mai 1945 sous le soleil

2011-05-08-ceremonie1 C’est donc sous le soleil que nous avons célébré le 8 mai 1945, jour de la victoire. Nous étions tous réunis autour du monument aux morts pour se souvenir de ceux qui ont donné leur vie pour que nous soyons libres. La musique de Pontgouin a exécuté la sonnerie aux morts, la Marseillaise et le Chant des Partisans. Une jeune habitante de la commune a lu un texte de l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre. Et Monsieur le Maire nous a transmis un message du Ministre de la Défense, Gérard Longuet. Nous sommes alors tous partis à Pontgouin pour la suite des cérémonies qui se sont terminées comme il se doit par un vin d’honneur à la Salle des fêtes.
Une manière de se retrouver tous, à laquelle nous tenons tout particulièrement.

Aménagement des mares

ou comment joindre l’utile à l’agréable

Le plan d’aménagement des mares du Favril a commencé par “La Durie.” Nos mares seront toutes traitées à leur tour, au rythme des conseillers municipaux et des volontaires qui s’en chargent bénévolement.
mare-de-la-durie
Du gros travail mais qui n’a pas été sans bons moments et a sans aucun doute renforcé leur complicité.
Les mares outre leur beauté retrouvée peuvent servir aux pompiers à condition qu’elles soient entretenues. Encore un moyen de joindre l’utile à l’agréable.

Cérémonie du 19 mars 1962 en souvenir de la fin de la Guerre d’Algérie, Maroc, Tunisie

ceremonie-cantonale-du-19-mars-1962 Le Comité Cantonal FNACA de Courville sur Eure et le Conseil Municipal du Favril ont organisé cette année la commémoration du 49ème anniversaire du Cessez le feu marquant la fin de la Guerre d’Algérie sur la commune.

Un dépôt de gerbe au Monument aux morts du Favril a eu lieu le samedi 19 mars 2011 à 18H00 en présence de 80 personnes.

16/01/2011 – Ah, cette galette !

Ici ou là ? Fourrée ou pas ? Grande ou petite ?

Que de questions pour un simple geste de partage avec les habitants de notre commune…
Mais finalement près d’une centaine de parts ont été dégustées. Une affluence record pour notre salle polyvalente pour les traditionnels vœux du Maire où le message d’amitié est passé. Avec celui du besoin de faire tous un certain nombre de choses pour le bien commun. Comme fleurir nos maisons ou soutenir les efforts envers la sauvegarde du patrimoine. Et se retrouver toujours plus nombreux lorsque les occasions se présentent !

06/01/2011 – Élection des deux nouveaux adjoints au Maire

sophie-barets christian-brigand

Lors de la réunion du Conseil Municipal du 6 janvier, Sophie Barets et Christian Brigand ont été élu respectivement deuxième et troisième adjoint au Maire.

Sophie Barets est chargée de la communication, des relations avec les associations, des manifestations populaires et cérémonies. Elle aura pour principale mission durant sa délégation la rédaction en chef de la lettre municipale et du site internet, et la création d’un club du troisième âge.

Christian Brigand est chargé de la voirie, des espaces publics et de l’environnement. Il aura pour principal mission durant sa délégation de valoriser le patrimoine naturel de la commune.

Ils viendront ainsi épauler Jean Claude Guzowski – Premier Adjoint – qui est chargé maintenant des bâtiments communaux, de la sécurité et de la police municipale. Il aura pour principale mission de veiller au bon état d’entretien des Bâtiments de la commune et assurera le suivi des travaux décidés par le Conseil Municipal.


La petite histoire de l’intercommunalité

Petit historique de l’intercommunalité en France

L’organisation administrative de la France fait figure d’originalité en Europe : en effet, le nombre de communes y est particulièrement élevé, plus de 36.000 dont la majorité de très petite taille que ce soit en terme de superficie et de population. Ne pouvant supprimer cet échelon administratif de la vie locale, auquel les citoyens sont très attachés, le législateur a rendu possible l’association de plusieurs communes dans le cadre de la gestion des services à la population, pour permettre une meilleure efficacité et à un moindre coût et lutter contre l’émiettement communal. Dès 1890 les représentants de la Nation imaginent le premier outil de l’intercommunalité, à savoir le SIVU, mais c’est surtout après 1950, et en particulier dans les années 1990 et 2000, que leur situation évolue.

On distingue aujourd’hui deux formes de coopération intercommunale. La forme associative permet aux communes de se regrouper pour gérer un ou plusieurs services à la population (ordures ménagères, adduction d’eau, assainissement, ramassage scolaire…). On retrouve dans cette catégorie les SIVU (syndicats à vocation unique), les SIVOM (syndicats à vocation multiples) et les syndicats mixtes (associant communes et d’autres collectivités comme les départements).

La forme fédérative a connu une grande expansion ces vingt dernières années et comprend trois types de structures : la communauté urbaine pour les grandes agglomérations (Lyon ou Lille par exemple), la communauté d’agglomération pour les villes moyennes comme Chartres ou Dreux, et la communauté de communes pour les petites villes et zones rurales, ce qui, en tant que Favrilois, nous intéresse évidemment.

Chaque forme a sa propre législation mais les grands principes sont identiques. Ces différentes communautés sont considérées comme des instruments d’organisation rationnelle des territoires et de développement économique local. Leurs compétences sont donc bien plus étendues que celles des syndicats.

Retour à la page précédente

 

Le fonctionnement général de la communauté de communes

Instituée en 1992 et précisée par la Loi Chevènement de 1999, la communauté de communes est considérée comme un Etablissement public de coopération intercommunale (EPCI). Elle doit être d’un seul tenant. Il s’agit d’un espace de solidarité communale pour l’élaboration d’un projet commun de développement et d’aménagement de l’espace. La création de la communauté revient à l’initiative des élus ou s’effectue sur incitation du préfet, représentant de l’Etat. Lors de la création, les statuts définissent ce qui ressort de la compétence communautaire et de celle des communes. Les communes transfèrent donc une partie de leurs compétences. La communautés a des compétences obligatoires (aménagement de l’espace, actions de développement économique) et une ou plusieurs compétences optionnelles. Elle ne peut prendre de décisions que dans les domaines de compétence qui lui sont attribués. Pour les autres domaines, le Conseil municipal de chaque commune conserve ses prérogatives, mais il est totalement dessaisi des domaines transférés. Le maire reste le représentant de l’Etat dans la commune. La communauté possède son propre budget, construit sur le modèle de celui des communes et fonctionne sur le principe de la fiscalité directe locale : outre les redistributions (dotations) de l’Etat, elle reçoit le plus souvent une partie des recettes des taxes locales, et en particulier la Taxe professionnelle. La communauté de communes fonctionne sur le principe d’une assemblée délibérante et d’un exécutif en la personne du Président de la Communauté de Communes et de vice-présidents. L’Assemblée, ou Conseil communautaire, doit comporter au moins un délégué par commune membre, désigné dans chaque commune au sein du Conseil municipal à la majorité absolue. Les décisions prises au sein du Conseil communautaire doivent recevoir l’aval des différents Conseils municipaux, qui délibèrent et votent pour ou contre. L’assemblée communautaire doit se réunir au moins quatre fois par an.

Retour à la page précédente

 

Actualité de l’année 2010

11/11/2010 – Cérémonie de commémoration du 11 novembre 1918

10-11-11-le-favril-discours-du-maire

À l’occasion du 92e anniversaire de l’Armistice de 1918, la commune du Favril a organisé sa traditionnelle cérémonie de commémoration devant le monument aux morts en présence des élus du Favril et de Pontgouin, des sapeurs-pompiers et des associations patriotiques et civiles.

Près de 60 personnes étaient présentes, malgré le vent violent, la pluie et les 7 degrés…

26/09/2010 – Élections municipales complémentaires
resultats-elections-complementaires

Concert de l’Académie de la Chapelle Royale de Dreux dans l’Eglise du Favril

Un fois par an, le conseil générale de l’Eure et Loir, dans le cadre d’une action appelée « Scènes Eulériennes », permet aux petites communes d’organiser une manifestation culturelle. Ainsi, le conseil municipal a souhaité profiter de cette possibilité et parmi les nombreux spectacles proposés, il a choisi un concert de musique classique avec l’orchestre de l’Académie de la Chapelle Royale de Dreux sous le direction de Henri Wojtkowiak.
concert-eglise-du-favrilDirection Henri Wojtkowiak
W.A. MOZART : Petite Symphonie Salzbourgeoise
M. BRUCH : Kol Nidreï (Adagio pour violoncelle) Soliste : J. Pinget
S. KAUFMANN : Suite Yiddish
P.J. TCHAIKOVSKI : Sérénade pour Cordes

– 28/05/2010 – Signature de la convention de partenariat entre la commune du Favril et la Fondation du Patrimoine

signature-de-la-convention-avec-la-fondation-du-patrimoine

John BILLARD (Maire du Favril), Colette GUZOWSKI (Présidente de l’association Eglise St Pierre), M. RUAN (Délégué pour l’Eure et Loir – Fondation du Patrimoine (www.fondation-patrimoine.net)

11/04/2010 – L’Écho Républicain – Quoi de neuf Monsieur le Maire ?

article-echo-republicain
Chaque dimanche, l’Echo Républicain demande à un maire de parler de sa commune, de mettre en avant ses atouts, ses handicaps et d’évoquer les projets de la municipalité. Ce dimanche 11 avril 2010, c’était le Maire du Favril.

10/04/2010 – L’association “Les Chemins du Favril” fête Pâques… les enfants du Favril !

les-chemins-du-favrilUne cinquantaine d’enfants ont eu la joie de ramasser les œufs de Pâques déposés dans les bois. Après une petite randonnée d’un kilomètre au départ de la Mairie du Favril, parents et enfants (soit une centaine de personnes) ont pu récolter plus de 1.500 œufs en chocolat. La randonnée s’est terminée par la remise de prix au plus beau coloriage et un goûté a été offert par l’association à la salle polyvalente du Favril.

Les fonctions du Maire

Le Maire est le représentant de l’Etat dans sa commune, ses obligations lui donnent à la fois des pouvoirs d’administration générale (sous le contrôle du préfet), et des attributions judiciaires (sous le contrôle du Procureur de la République). Avec le Conseil Municipal, il est chargé de conserver et d’administrer les biens appartenant à la commune. Ainsi, le maire engage sa responsabilité personnelle dans l’exercice de ses fonctions à plusieurs titres : civil, financier et pénal. Il doit, par exemple : publier et exécuter les lois et règlements, exécuter les mesures de sûreté générale, organiser les scrutins politiques et professionnels, délivrer les documents, autorisations et certificats légaux. Le maire est responsable des actes de l’état civil, de la tenue et de la conservation des registres. Il ne peut refuser la délivrance des actes aux administrés qui en font la demande. Le maire et ses adjoints sont officiers de police judiciaire (OPJ), c’est-à-dire qu’ils assurent, sous la direction et l’autorité du Procureur de la République, certaines missions de police judiciaire. Elles ont essentiellement trait à la recherche des infractions à la loi pénale, à la réception des plaintes et dénonciations, au constat des infractions et à leurs transmissions au Procureur de la République. Le maire est également chargé, sous le contrôle du préfet, “de la police municipale, de la police rurale et de l’exécution des actes d’Etat qui y sont relatifs”. Cette police a un but essentiellement préventif. Elle consiste à assurer le bon ordre, la sûreté (au sens de tranquillité), la sécurité et la salubrité publiques dans la commune.

Retour à la page précédente

Le rôle du Conseil Municipal

conseil-municipal Le Conseil Municipal est l’organe compétent pour régler par ses délibérations les affaires de la commune. Il siège généralement à la mairie, sauf circonstances exceptionnelles justifiant une réunion dans un autre lieu. Il se réunit au moins une fois par trimestre. Cependant, le maire peut réunir le Conseil à chaque fois qu’il le juge utile. Il peut également provoquer cette réunion sur demande du représentant de l’Etat ou d’une majorité des conseillers municipaux. Le Conseil est toujours convoqué par le Maire, qui en détermine l’ordre du jour. Les séances sont publiques, ainsi toute personne peut y assister sans toutefois troubler les débats. Il arrive parfois que le Conseil Municipal se réunisse à huis clos. Cette décision est prise à la majorité absolue de ses membres, sur demande du maire ou de la majorité des conseillers municipaux. Les débats portent exclusivement sur les sujets mis à l’ordre du jour (sauf en questions diverses et d’intérêt mineur.) Ils sont dirigés par le maire ou son représentant. Succédant aux débats, interviennent alors les votes. Aussi, pour valider les délibérations, il faut que la majorité des conseillers soit présente, c’est ce que l’on appelle le « quorum. » Il n’est pas nécessaire qu’un vote formel ait lieu dès lors que l’assentiment de la totalité ou de la majorité des conseillers est constatée. Toutefois, le vote est effectué à bulletins secrets lorsqu’il concerne une mesure nominative ou à la demande d’un tiers des conseillers municipaux. A l’issue de la séance, un procès verbal est rédigé. Il décrit la séance et fait mention du nom des votants, avec désignation de leurs votes en cas de scrutin public.

Le Fonctions du Maire

Une fois le Conseil Municipal élu par les habitants, les conseillers procèdent à l’élection du maire. Ensuite le conseil peut élire les adjoints au Maire (jusqu’à trois pour Le Favril). Ces derniers sont officiers d’état civil et, dans certaines conditions, officiers de police judiciaire. Pour la gestion de la commune, ils n’ont pas d’attribution qui leur soit propre, mais le Maire peut leur déléguer une partie de ses fonctions. La commune du Favril compte 11 conseillers municipaux (c’est le cas pour toutes les communes dont le nombre d’habitants est supérieur à 100 et inférieur à 500.) Les conseillers municipaux n’ont pas d’attribution propre non plus, leur rôle est de siéger au Conseil municipal ainsi que dans les commissions et les organismes intercommunaux dont ils sont membres. Il arrive parfois que le Maire leur délègue une partie de ses fonctions si tous les adjoints ont déjà une délégation : c’est rarement le cas dans les petites communes. En cas d’empêchement du Maire, c’est le premier Adjoint qui assure sa suppléance.

Les adjoints et les conseillers municipaux

Une fois le Conseil Municipal élu par les habitants, les conseillers procèdent à l’élection du maire. Ensuite le conseil peut élire les adjoints au Maire (jusqu’à trois pour Le Favril). Ces derniers sont officiers d’état civil et, dans certaines conditions, officiers de police judiciaire. Pour la gestion de la commune, ils n’ont pas d’attribution qui leur soit propre, mais le Maire peut leur déléguer une partie de ses fonctions. La commune du Favril compte 11 conseillers municipaux (c’est le cas pour toutes les communes dont le nombre d’habitants est supérieur à 100 et inférieur à 500.) Les conseillers municipaux n’ont pas d’attribution propre non plus, leur rôle est de siéger au Conseil municipal ainsi que dans les commissions et les organismes intercommunaux dont ils sont membres. Il arrive parfois que le Maire leur délègue une partie de ses fonctions si tous les adjoints ont déjà une délégation : c’est rarement le cas dans les petites communes. En cas d’empêchement du Maire, c’est le premier Adjoint qui assure sa suppléance.

Les Grandes dates

L’Histoire du Favril, de la fin de la préhistoire à nos jours.

(Dans la liste ci-après, le signe (*) indique les mots ou les noms ayant une entrée dans l’ouvrage LE FAVRIL, son Histoire et ses Histoires


Néolithique : A la limite du Favril et de Pontgouin, un menhir, aujourd’hui couché rappelle la présence des hommes en ces lieux, trois ou quatre mille ans avant notre ère.

4e-1er siècle av. J.C. : Le Favril fait partie du territoire des Carnutes, une tribu gauloise que César décrit comme des plus belliqueuses, et dont la capitale, Autricum, deviendra plus tard Chartres.

1er siècle ap. J.C. : A la limite nord du Favril, les Gallo-Romains construisent une voie, aujourd’hui appelée chemin* de César. Cette ancienne voie romaine allait de Chartres à Bayeux, en passant par Rémalard et Sées.

858 : Les Vikings envahissent et pillent la ville de Chartres.

Vers 1100 : Plus ancienne mention du nom Favril (Favrilium) à propos d’un monastère établi au hameau* de Clémas.

Vers 1105 : Au bois de La Plesse, le comte du Perche, Rotrou III, fait bâtir une forteresse, la Motte-Rotrou*, pour marquer la limite de ses terres. Victime de la guerre de Cent Ans, cet ensemble, qui comporte également une chapelle, sera détruit au 16e siècle.

1219 : Première mention du Plessis*, la ferme fortifiée qui surplombe Pontgouin.

1228 : Plus ancienne mention du hameau* du Chesnay.

1239 : Une charte mentionne la présence de quatre moines au monastère de Clémas* (monasterium de Faveriliaco).

Vers 1250 : Un registre du diocèse de Chartres mentionne l’église Saint-Pierre* du Favril (Faverilium) qui réunit un curé* et 56 paroissiens.

Vers 1300 : Mention d’un moulin à vent (molendinus de Favrillo). Ce moulin dit de Saint-Pierre était sans doute situé sur la place de l’église. Il n’en subsiste aucun vestige.

1328 : Le comté du Perche, dont fait alors partie Le Favril, est intégré au domaine royal.

Vers 1430 : Louis de Couttes, seigneur du Plessis*, devient un des compagnons de Jeanne d’Arc.

Vers 1500 : Construction de la Grand’Maison*, plus ancienne demeure du Favril. Cette maison-forte (qui repose sur des éléments antérieurs) est alors le fief des seigneurs du Favril (famille de Courtalain* au 16e siècle, puis celle des Aligre* vers 1640.

Vers 1570 : Raoul Haligre, ancêtre de la lignée des Aligre*, acquiert le fief de La Rivière, au Favril, où ses descendants bâtiront plus tard leur château familial.

1581 : Le roi de Navarre, futur Henri IV, entre en possession de la « grande forêt » qui s’étend de Bois-Landry à Montécot, en passant par Champrond. Soit 4 100 hectares.

1586 : L’église Saint-Pierre* est agrandie par l’adjonction du chœur. (Inscription sur la poutre de gloire « M Garnier et L Gaillard 1586 »). L’église n’a alors que 7 fenêtres sans vitraux.

1589 : Accompagnant la conquête du trône par Henri de Navarre, futur Henri IV, le maréchal de Biron met le siège devant Pontgouin. Peu après Courville ayant pris le parti de la Ligue, le futur Henri IV s’empare en personne de la ville qu’il laisse piller par ses soldats. On imagine les répercussions dans la campagne environnante !

1616 : Les actes mentionnent Claude de Courtalain* avec le titre de « seigneur du Favril »

etienne-ii

1635 : Etienne d’Aligre*, seigneur du Favril, garde des Sceaux et chancelier de France, mort le 11 octobre 1635, est inhumé dans l’église*. (On découvrira plus tard qu’il s’agit d’un « faux tombeau » érigé « in memoriam » au 19e siècle). 

1643 : Mention de la ferme* de la Rousselière, toujours existante.

1645 : Date du plus ancien registre d’état-civil* encore conservé (à l’époque, il s’agissait de registres paroissiaux tenus par les curés)

1685 : Au printemps, le régiment de Feuquières campe entre Le Favril et Pontgouin pour construire l’écluse de Boizard et le début du canal de l’Eure*.

1710 : Première mention d’un maître d’école* exerçant au Favril. Un certain Michel Buthier.

1789 : Particulièrement visé en tant que président du Parlement, Etienne-François d’Aligre* est des premiers à choisir l’émigration avec son immense fortune.

1790 : Par décret du 15 janvier, l’Assemblée Nationale abolit les anciennes divisions en baillages, seigneuries et autres châtellenies. Désormais Le Favril fait partie du département d’Eure-et-Loir, district de Chasteaunef (aujourd’hui Châteauneuf en Thymerais), canton de Courville.

1793 : Jusqu’à cette date, le château de La Rivière* et son domaine faisaient partie du Favril. Par décision du maire de l’époque, cette portion de territoire est cédée à la commune de Pontgouin.

1794 : Démis de sa fonction par la Révolution, le dernier curé* du Favril reconnaît être le père de l’enfant né de sa servante.

1800 : La population atteint son maximum avec 823 habitants, lors du recensement*.

1801 : Louis Toussaint Fournier est élu maire* du Favril. Il restera en place 25 ans, établissant ainsi un record qui tient toujours…

1811 : De retour de Cherbourg, Napoléon 1er s’arrête successivement à La Loupe et à Courville. Mais il néglige Le Favril…

1843 : Ouverture de la première école* communale.

Vers 1850 : Michel de Pomereu, gendre du marquis d’Aligre*, agrandit et embellit le fastueux château des Vaux*, non loin du Favril.

1852 : En mai, inauguration de la ligne Paris-La Loupe. Grâce à la gare* de Pontgouin / Le Favril, le village est désormais relié à la capitale par le chemin de fer à vapeur.

1869 : Grâce à un legs d’Etienne Jean-François d’Aligre*, on inaugure « L’Asile d’Aligre ». A l’époque, il s’agit d’un hospice doublé d’une école de jeunes filles. Lors de la séparation de l’Eglise et de l’État, l’Asile deviendra la propriété du Bureau de Bienfaisance*. S’y installeront par la suite la mairie* et l’école* publique, agrandie d’une seconde classe en 1932.

1870 : Lors de la guerre de 1870*, des troupes prussiennes stationnent à trois reprises au Favril.

1875 : Les fenêtres de l’église Saint-Pierre* sont remaniées et agrandies afin d’installer des vitraux.

1894 : Institution d’un corps de pompiers* volontaires.

Vers 1900 : On compte jusqu’à onze cafés* répartis dans les divers hameaux du Favril.

1914-1918 : En quatre années, la guerre de 1914-18* emporte 27 Favrilois tués au combat (sur une population totale de 550 habitants).

1921 : Inauguration du Monuments aux Morts* pour honorer les Favrilois morts au combat entre août 1914 et novembre 1918.

1923 : La mairie* s’installe définitivement dans le bâtiment qui est actuellement le sien.

1926 : En octobre, la dernière marquise d’Aligre* vend en un seul lot l’ensemble de ses possessions en Eure-et-Loir et dans l’Orne.

1932 : Le 2 octobre, les édiles du Favril offrent un grand banquet républicain pour fêter l’arrivée de l’électricité* dans le village.

1940 : Les troupes allemandes entrent dans Chartres le 17 juin.

1944 : Après avoir libéré Nogent-le-Rotrou, le général de Gaulle entre dans Chartres le 23 août.

1960 : Désormais tous les hameaux* du Favril sont enfin alimentés en eau* courante.

1982 : Fermeture des deux dernières classes du Favril. Les écoliers sont désormais regroupés à Pontgouin.

1986 : Mise en place du C.C.A.S. qui remplace l’ancien Bureau de Bienfaisance*, lui-même créé aux lendemains de la Révolution.

2008 : Création du site Internet* officiel de la commune.

2013 : Redécouvert par hasard, un ancien retable avec tableau est restauré et remis en place dans l’église Saint-Pierre*.

Le Favril

EN QUELQUES MOTS…

 favril-intro Trois villages français partagent le même nom. Ils s’appellent Le Favril. Le premier est entre Cambrai et Maubeuge, le second en Normandie et le troisième, celui qui nous intéresse, se trouve en Eure-et-Loir, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Chartres. 

Situation et environnement

Actuellement, « notre » Favril est situé en région Centre-Val de Loire. Mais, pour employer le vocabulaire des anciennes provinces, il se trouve exactement à la frontière entre les grandes plaines céréalières de la Beauce et les collines bocagères du Perche. Et comme tel, il en partage les deux caractéristiques opposées, en offrant un paysage mêlé de forêts et de champs.
Sur une superficie totale de 2 340 hectares, seul un millier d’hectares est consacré aux terres labourables, la majorité de sa surface étant couverte par les bois et l’importante forêt domaniale de Montécot. On comprend donc clairement que, pendant des siècles, la commune ait eu une double vocation agricole et forestière. En parodiant Sully, on pourrait dire que « Labourage et forestage ont été les deux mamelles du Favril » !

Évolution de la commune

La plus ancienne mention du nom Favril remonte à l’an 1100.
Pourtant, l’archéologie nous prouve que les ancêtres des Favrilois étaient déjà là. La présence d’un menhir en témoigne. Mais surtout le fait que le village soit bordé au nord par deux importantes voies de communication : la rivière Eure ainsi qu’une ancienne voie romaine.
Au fil des siècles, le village s’est lentement développé sous la forme d’une nébuleuse d’une trentaine de hameaux isolés, le cultivateur souhaitant toujours vivre au plus près de ses champs et le forestier de ses forêts. Sa superficie est ainsi devenue très étendue. À preuve, Le Favril couvre environ une fois et demie la taille de Chartres intra-muros (2 340 hectares contre seulement 1 685 pour Chartres).

Le village-nébuleuse

Si dans un premier temps, la nature des sols détermine les occupations et donc ce peuplement dispersé, on aurait pu imaginer que les deux grands pouvoirs de l’Ancien Régime, l’église et le château, auraient pu structurer le village. Il aurait normalement dû se créer un bourg, porteur de commerces et servant de centre à cette nébuleuse de hameaux. Il n’en a rien été.
Malgré la présence d’une église paroissiale, dès 1250, et d’un petit manoir seigneurial, le bourg proprement dit n’a jamais réuni plus d’une trentaine de feux et ne s’est jamais développé. Et lorsque le village est passé au 17e siècle sous la seigneurie de la puissante famille d’Aligre, celle-ci a préféré construire son château de La Rivière à l’écart du village. Même si Le Favril-église a donné son nom à l’ensemble de la commune, ce n’est qu’un hameau périphérique parmi les autres.
Après la Révolution, lorsqu’on institua les deux grands pouvoirs républicains que sont l’école et la Mairie, le problème du centre s’est trouvé à nouveau posé. Et il a été résolu en construisant un bâtiment mixte, abritant l’école et la Mairie, effectivement situé au centre de tous les hameaux, mais bâti strictement… au milieu de rien. En plein champ !
Finalement, Le Favril ressemble à un curieux système solaire où les planètes seraient des hameaux et le centre un unique bâtiment !

Les patrimoines

En dépit de cette carence structurelle, Le Favril possède d’intéressants éléments patrimoniaux.
Richement dotée par les Aligre, l’église conserve de beaux éléments qui rappellent les jolies églises du Perche. Les deux châteaux des Aligre, l’originel et un second tardivement construit au 19e siècle, méritent le coup d’œil. Enfin, plus subtilement, les fermes et l’habitat rural en général, qui datent souvent du 18e et du 19e siècle, ont conservé un charme certain, qui se combine agréablement avec un paysage fait de mares et de bois.

Favriloises et Favrilois

L’Histoire et l’étude du patrimoine ne sont rien, s’ils ne sont pas complétés par l’évocation des générations d’habitants qui ont lentement façonné ce terroir. Les archives communales et départementales, souvent très riches, ont ainsi permis d’éclairer de nombreux moments de la vie quotidienne d’antan.
Car la vie d’un village, c’est l’histoire de ses fêtes, de ses petits métiers et de ses traditions, mais aussi de ce long chemin qui mène vers la modernité. Se souvient-on encore de ce qui paraît si évident, comme l’arrivée de l’école publique, du chemin de fer, de l’électricité, des premières routes goudronnées, de l’eau courante, de la TSF ou aujourd’hui d’Internet ? N’oublie-t-on pas trop facilement ces grandes ruptures causées par les guerres ou la mécanisation de l’agriculture, qui ont totalement bouleversé le monde paysan ?


En un siècle, Le Favril, comme toutes les communes rurales, a plus évolué que durant tout le millénaire précédent. Par chance, nos grands anciens sont toujours là. C’est grâce à eux, grâce à leurs anecdotes, qu’a pu naître l’ouvrage Le Favril, qui en restitue à la fois la grande Histoire ainsi que le souvenir des anecdotes et des histoires de ceux qui ont fait le village. 

Cliquez ici, pour commander le livre


D’OÙ VIENT CE NOM ?

L’origine du mot Favril est toujours l’objet d’un débat entre les spécialistes.
Pour les uns, il viendrait de faverolles ou « petite fèves », que l’on y aurait cultivées autrefois. À l’appui de cette thèse, on cite les nombreuses chartes du Moyen-âge, quand la langue n’était pas encore fixée, où le village est mentionné sous les noms de Faverillum, Faverilium, Le Fabvril, Le Faveril, puis, enfin Le Favril.
Mais, pour d’autres, il pourrait venir du latin fabrilis « la forge ». Faverillum désignerait alors « le lieu de la forge », ce qui serait confirmé par une très ancienne industrie artisanale du fer, due à la présence de limonite en sous-sol, et, en surface, de bois pour sa cuisson par le charbon de bois.

Droits et Devoirs

Arrêtés municipaux applicables au Favril

 

Réglementation sur le bruit

L’arrêté préfectorale N°1052 du 21 juin 1996 relatif au bruit a été actualisé au regard des évolutions réglementaires et législatives intervenues depuis cette date. Le détail est téléchargeable dans l’arrêté préfectoral n° 2012247-0004 du 3 septembre 2012 :
En résumé :
> Sur la voie publique et dans les lieux publics ou accessibles au public, sont interdits les bruits gênants par leur intensité (voir article premier.)

> Toute personne utilisant, dans le cadre des ses activités professionnelles, à l’intérieur de locaux ou en plein air […] des outils ou appareils […] susceptible de causer une gêne pour le voisinage […] doit être interrompu entre 20H et 7H et toute la journée des dimanches et jours fériés, sauf en cas d’intervention urgente.(voir article 2.)
> La municipalité a pris un arrêté spécifique afin d’adapter les horaires au contexte local.
> Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers […] peuvent être effectués que :
> les jours ouvrables de 9h00 à 12h00 et 14h30 à 19h00
> les samedis de 9h30 à 12h00 et 15h00 à 18h00
> les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00.
Pour plus de détails, téléchargez le document Pdf.

 

 

Réglementation des feux de plein air

resume-de-la-circulaire-dgpaat-c2011-3088
arrete-prefecture-2012184-0001-du-2-juillet-2012
Un nouvel arrêté préfectoral actualisé prend en compte l’ajout des dispositions relatives à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets des particuliers et des professionnels, dispositions apportées par la Circulaire du 18 novembre 2011. Cette Circulaire a été prévue par le plan particules, présenté le 28 juillet 2010 en application de la loi de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l’environnement du 3 août 2009. Elle rappelle les bases juridiques relatives à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts sur la base de l’assimilation des déchets aux déchets ménagers, et présente les modalités de gestion de cette pratique.
Le brûlage à l’air libre des ordures ménagères demeure interdit de façon permanente au titre du règlement sanitaire départementale (article 84).

Pour toute précision complémentaire : Les services de l’Etat en Eure-et-Loir

Le Cimetière

le-favril-eglise-1

Bon à savoir :

L’inhumation d’un corps dans le cimetière du Favril doit être autorisée par le maire, que le décès ait eu lieu dans la commune ou non. L’inhumation est accordée aux personnes qui y sont décédées, aux personnes qui y étaient domiciliées, aux personnes qui y ont une sépulture de famille, aux français établis hors de France n’ayant pas une sépulture familiale au Favril qui sont inscrits sur la liste électorale.

Pour une crémation, les cendres sont recueillies dans une urne cinéraire comportant une plaque qui indique l’identité du défunt et le nom du crématorium. L’urne est remise à la personne qui a pourvu aux funérailles.

Inhumation de l’urne dans une sépulture :

L’urne peut être inhumée dans le caveau avec les cercueils. Elle peut être déposée dans une “cavurne” dans un columbarium.

Sachez que les cendres peuvent également être dispersées en pleine nature, sauf sur les voies publiques. Dans ce cas, il faudra faire une déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt, où un registre indique l’identité du défunt, la date et le lieu de dispersion des cendres. Pour disperser les cendres en pleine nature, il faut s’assurer que celles-ci ne se répandront pas, même partiellement, ni sur la voie publique ni dans un lieu public (stade, square, jardin public, etc.)

La dispersion des cendres est autorisée dans la mer et dans les océans mais elle est interdite dans les cours d’eau car les rivières et les fleuves sont considérés comme des voies publiques.

ATTENTION : il n’est plus possible de conserver une urne dans une propriété privée.

Prix des concessions

no1306-02-du-7-juin-2013

L’eau du Favril

 [lyonnaise-des-eaux->https://www.lyonnaise-des-eaux.fr/erreur]

Votre Agence :
Lyonnaise des Eaux Centre Régional Normandie
37 Rue Raymond Duflo – BP 1096
76153 MAROMME CEDEX

Service Clientèle : 0 810 834 834 (prix d’un appel local)
du lundi au vendredi de 8H00 à 19H00 – le samedi de 8H00 à 13H00
Télécopie : 02 32 82 75 32

> Téléphone en cas d’urgence : 0 810 884 884 (prix d’un appel local)

Agence Régionale de Santé Centre – Résultats analyses

ars-centre
Dans le cadre du contrôle sanitaire de l’eau destinée à la consommation humaine, télécharger les résultats de la l’analyse sur échantillon prélevé : 59-16559-00075183